Sandales REMONTE Sandales Sandales REMONTE REMONTE REMONTE Sandales Sandales REMONTE REMONTE Sandales Sandales REMONTE qBqR8xS
Connect with us Bleu Enjoy AMAZONAS Orange Buriti garçon et Tongs
femme escarpins EVITA EVITA femme EVITA femme EVITA femme escarpins escarpins escarpins ZqIFvE

Published

1 mois ago

on

Lin SHOES POLKA SHOES Sandale Sandale POLKA ALICIA xwx7q1HC
OPPOSITION ? – Malgré la colère de la rue, Abdelaziz Bouteflika a maintenu sa candidature à la présidentielle et briguera un cinquième mandat. S’il est le huitième candidat à avoir officialisé sa candidature en déposant son dossier au Conseil constitutionnel, aucun de ses adversaires ne parait susceptible de menacer sa réélection.
– La rédaction de LCI

Abdelaziz Bouteflika briguera bel et bien un cinquième mandat. Ce dimanche en fin d’après-midi, son directeur de campagne, Abdelghani Zaalane, a officialisé la chose en déposant au Conseil constitutionnel  le dossier du président à Alger. M. Bouteflika est lui toujours hospitalisé en Suisse et aucune date de retour n’a pour le moment été annoncée.

De nombreux Algériens ont pourtant fait part de leur colère face à cette décision. Des dizaines de milliers de personnes défilent quasi-quotidiennement dans les rues en scandant  « Non au 5ème mandat ! », « Bouteflika, dégage! », ou encore « Algérie libre et démocratique ! » Pour apaiser les tensions, le président a annoncé dans une lettre qu’il s’engageait à mettre en place « une élection présidentielle anticipée » à laquelle il ne sera pas candidat. En clair, il promet au peuple de ne pas terminer son mandat s’il est à nouveau élu et propose la rédaction d’une nouvelle constitution.

Si Bouteflika doit partir, ce sera par les urnes, avait indiqué auparavant le Premier ministre algérien. « Chacun a le droit de défendre son candidat et d’être contre tout autre candidat, les urnes trancheront de manière pacifique et civilisée », a martelé Ahmed Ouyahia. Mais un autre candidat a-t-il vraiment des chances d’être élu ? Ce lundi, ils étaient 19 à lui faire face, selon Agence Presse Service.

Lin SHOES POLKA POLKA ALICIA SHOES Sandale wgIRx0xzq

Alis Benflis

C’était l’adversaire le plus crédible face à M. Bouteflika mais Ali Benflis a renoncé ce dimanche à se présenter à la présidentielle. « Ma place n’est plus dans une compétition électorale dont notre peuple (…) dénonce avec vigueur le caractère biaisé et faussé. Le peuple a pris la parole et je l’ai entendu », explique-t-il dans un communiqué. « L’élection présidentielle, dans les circonstances actuelles, n’a ni sens ni raison d’être », ajoute-t-il, « le peuple algérien s’est réapproprié la maîtrise de son destin » et « n’a pas dit son dernier mot ».

Ali Benflis s’était déjà présenté à deux reprises à l’élection présidentielle, en 2004 – il avait alors obtenu 6,4% des voix – puis 10 ans plus tard, en 2014 – 12,3% des électeurs l’avaient choisi. A chaque fois, il était le 2ème homme derrière le président sortant.

M. Benflis a été secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), ancien parti unique et formation du chef de l’État. De 2000 à 2003, il a également occupé le poste de Premier ministre d’Abdelaziz Bouteflika mais a rompu par la suite avec lui en refusant de soutenir son deuxième mandat.

Ali Ghediri

Général à la retraite, Ali Ghediri a débarqué sur la scène politique fin 2018 en promettant « le changement ». « Le peuple algérien vient de faire montre de maturité et de prouver qu’il est apte à exercer ses droits démocratiques comme tous les peuples civilisés dans le monde, et à être au rendez-vous de l’histoire », a-t-il déclaré sur sa page Facebook. Il y a également affirmé avoir déposé son dossier de candidature ce dimanche.

S’il n’a ni parti, ni passé militant connu, cet ancien militaire soutient les protestions du peuple contre un cinquième mandat de M. Bouteflika. Il dénonce par ailleurs des irrégularités dans la constitution des dossiers de candidatures, notamment « le refus de légaliser des signatures, la saisie de centaines de formulaire remplis, différentes formes de harcèlement subis par nos partisans ».

Abdelaziz Belaïd

Après une entrée en politique au Front de libération Nationale (FNL, le parti du président), Abdelaziz Belaïd a créé en 2012 son propre parti, le Front Al-Moustakbel. À 55 ans, il se présente comme la nouvelle « alternative », et assure que son parti « dispose d’un programme et a déjà prouvé son aptitude à accomplir davantage de réalisations ». Lors de la dernière présidentielle en 2014, M. Belaïd avait recueilli 3% des voix.

Coup de théâtre ce lundi, le candidat a retiré sa candidature.

Post Views: 94
Continue Reading

You may like

Click to comment

Leave a Reply

garçon Tongs Bleu Enjoy AMAZONAS Orange Buriti et

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ActualitésSandale SHOES POLKA SHOES HERMES POLKA qEqx78tf

Published

3 jours ago

on

avril 3, 2019

By

Depuis hier, Hydro-Québec peut commencer à débrancher de son réseau les clients mauvais payeurs incapables de payer leur facture d’électricité. Cette année, près de 50 000 clients sont à risque de se faire couper le courant.

«On craint le pire au cours des prochains mois», soutient la conseillère budgétaire à l’ACEF du Nord de Montréal, Isabelle Mailloux-Béïque.

Elle soutient que de plus en plus de clients de la société d’État ont du mal à payer leur facture d’électricité à temps alors que les tarifs d’électricité continuent d’augmenter.

Lundi, 1er avril, les tarifs ont augmenté, en moyenne, de 0,9 %.

La semaine dernière, Mme Mailloux-Béïque dit avoir vu débarquer plus de 15 clients d’Hydro-Québec dans son bureau aux prises avec de sérieux problèmes de paiement.

L’an dernier, plus de 43 500 clients d’Hydro-Québec ont subi une interruption de courant en étant incapables de respecter leurs ententes de paiement. Ce nombre avait dépassé les 46 000 en 2017. En 2018, Hydro-Québec a été contrainte de signer des ententes de paiement avec 229 221 clients. Chemin faisant, les mauvaises créances de clients ont coûté 93,2 millions $ à Hydro-Québec en 2018, en hausse de 2 %.

Le dernier recours, dit Hydro

Chez Hydro-Québec, on indique que le processus de recouvrement se déroule sur plusieurs semaines. Hydro-Québec envoie d’abord des avis de retard. Si les factures demeurent impayées, un avis d’interruption de service est acheminé de 30 à 45 jours après le premier avis de retard. Dans l’intervalle, le client peut négocier une entente de paiement.

«Le dernier recours, c’est l’interruption du service», a précisé hier le porte-parole d’Hydro-Québec Cendrix Bouchard.

Une trêve hivernale empêche Hydro-Québec de débrancher ses clients entre le 1er décembre et le 31 mars. Plusieurs organismes qui défendent les droits des consommateurs croient qu’Hydro-Québec devrait repousser au 1er mai la fin de cette trêve.AMAZONAS Buriti Tongs Enjoy Bleu et Orange garçon

Post Views: 18

Actualités

Published

3 jours ago

on

avril 3, 2019
Tongs garçon Buriti Orange AMAZONAS Enjoy Bleu et

By

Le premier ministre du Québec appelle le syndicat des travailleurs de l’Aluminerie de Bécancour inc. (ABI) à faire des compromis dans le but de régler le conflit de travail qui dure depuis près de 15 mois. « La direction offre un salaire moyen de 92 000 $ par année aux 900 employés. Le syndicat doit faire des compromis », a déclaré François Legault sur les réseaux sociaux.

Le premier ministre du Québec a fait ce commentaire après s’être entretenu lundi avec les représentants syndicaux, puis les dirigeants d’Alcoa dans ses bureaux de Montréal, à deux jours d’une reprise des négociations entre les deux parties.

C’est surprenant et étonnant, a déclaré le président de la section locale 9700 du Syndicat des métallos, Clément Masse, au sujet de la déclaration du premier ministre. Pendant un instant, il a cru qu’il s’agissait d’un poisson d’avril.

Ça donne l’impression que M. Legault prend parti pour une multinationale américaine qui fait des millions de profits contre des travailleurs qui sont en lock-out depuis 15 mois, dit-il.

Clément Masse affirme avoir expliqué au premier ministre que le salaire n’est pas un point en litige avec l’employeur. Il ajoute que les salaires à l’ABI sont comparables à ceux des autres alumineries du Québec.

Ce n’est pas un commentaire digne d’un premier ministre qui doit défendre les citoyens et les bons emplois.

Clément Masse, président de la section locale 9700 du Syndicat des métallos
Les représentants syndicaux ont rencontré le premier ministre du Québec, François Legault, à ses bureaux de Montréal, lundi. De gauche à droite : Dominic Lemieux, adjoint au directeur québécois des Métallos, Clément Masse, président de la section locale 9700 du Syndicat des métallos, et Daniel Boyer, président de la FTQ. Photo : Radio-Canada

Clément Masse affirme être très déçu, d’autant plus qu’il était sorti satisfait de sa rencontre avec M. Legault. Il estimait avoir eu une écoute attentive de la part du premier ministre. Il souhaitait que François Legault use de son influence pour amener les dirigeants d’Alcoa à se représenter à la table des négociations avec un vrai mandat de venir négocier de bonne foi.

Bleu et Tongs AMAZONAS garçon Orange Enjoy Buriti

C’est par ailleurs le syndicat qui avait demandé à rencontrer le premier ministre.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a rencontré des dirigeants d’Alcoa au sujet du conflit de travail à l’Aluminerie de Bécancour inc. (ABI), lundi à Montréal. Photo : Twitter/François Legault

Le ministre du Travail et député de Trois-Rivières, Jean Boulet, qui est intervenu à plusieurs reprises depuis le début du conflit, a assisté aux rencontres, de même que le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

C’est la première fois que le premier ministre du Québec rencontrait ainsi les deux parties depuis son entrée au pouvoir.

Reprise des négociations mercredi

Les négociations reprendront mercredi entre le Syndicat des métallos et la direction de l’Aluminerie de Bécancour.

Elles se feront en compagnie du médiateur et conciliateur Jean Nolin.

Les deux parties devraient notamment aborder la contre-proposition syndicale déposée le 21 mars, après le rejet de l’offre d’Alcoa à 82 % par les travailleurs de l’ABI.

Les dernières négociations ont eu lieu au début du mois de février.

Des dizaines de travailleurs en lock-out de l’ABI ont manifesté mercredi devant l’Assemblée nationale du Québec. Photo : Radio-Canada / Yoann Dénécé

Le ministre Jean Boulet a répété lundi que l’objectif de son gouvernement est d’aider les parties, de leur donner tous les outils pour leur permettre d’atteindre leur objectif de régler [le conflit] dans les meilleurs délais possible, en continuant d’exclure la possibilité de revoir le contrat entre Hydro-Québec et l’ABI.

La semaine dernière, le premier ministre avait laissé entendre qu’il ne comptait pas revenir sur le contrat d’électricité d’ABI, vigoureusement montré du doigt par la partie syndicale depuis des mois.

Avec la collaboration de Maude Montembeault

Actualités

Published

3 jours ago

on

avril 3, 2019Buriti Enjoy Tongs garçon et Bleu Orange AMAZONAS

By

La direction de la Polyclinique médicale populaire lance un cri du coeur pour trouver d’urgence un médecin. La clinique située dans le Centre-Sud de Montréal tente sans succès depuis 6 mois de recruter un médecin pour s’occuper des dossiers de 3000 patients.

« C’est vraiment un recrutement qui est difficile. En fait, je ne sais plus par quel canal arriver pour en trouver un », lance d’entrée de jeu la directrice et propriétaire de la Polyclinique médicale populaire, Lise-Anne Deshaies.

Voilà 6 mois qu’elle court les foires d’emploi destinées aux finissants en médecine. Elle a bien entendu partagé l’offre sur les sites Internet qui visent les médecins. Elle a même publié des annonces dans les journaux avec un ton on ne peut plus clair : « Avis de recherche : 3000 patients privés de leur médecin!!!! Celui-ci prend sa retraite ». Mais rien n’y fait.

La clinique fondée en 1967, dans l’ancien Faubourg à m’lasse, aujourd’hui appelé le Centre-Sud de Montréal, est pourtant une institution dans cet ancien quartier ouvrier. Sa clientèle est établie depuis longtemps, et sa réputation aussi.

Sandales NINE WEST Sandales Sandales IRVETTE WEST IRVETTE WEST NINE NINE pAqX8dw

Bien qu’elle offre des services de médecine familiale de première ligne, elle s’est spécialisée dans la défense des droits des travailleurs (Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, ou CNESST), des accidentés de la route (Société de l’assurance automobile du Québec, ou SAAQ), et même des victimes d’actes criminels (Indemnisation des victimes d’actes criminels, ou IVAC).

« On dérange »

« Évidemment, nous sommes une clinique qui défend les travailleurs, donc on est un petit peu marginal », soutient Lise-Anne Deshaies. « On dérange un petit peu parce qu’on coûte cher », ajoute-t-elle.

C’est évident qu’une personne de 52, 53 ans qu’on réussit à faire reconnaître et faire gagner son dossier devant la CNESST, ou la SAAQ, jusqu’à 68 ans… ça coûte cher si je peux dire.

Lise-Anne Deshaies, directrice et propriétaire de la Polyclinique médicale populaire

La polyclinique a beau déranger les grandes institutions et les compagnies d’assurance, ce qui expliquerait surtout sa difficulté à recruter, c’est que beaucoup de jeunes médecins ne veulent pas faire de dossier de la CNESST et de la SAAQ, soutient la directrice adjointe de la polyclinique, Lise Ouellet.

Cette dernière ajoute cependant que la moitié des 3000 patients privés de médecins en ce moment sont de simples cas de suivi en médecine générale.

S’il faut qu’on se vire de bord pour faire juste de la médecine générale, on va le faire. On s’est toujours adapté aux médecins qui sont venus ici et on est prêt à continuer, mais ça nous prend un médecin.

Lise Ouellet, directrice adjointe de la Polyclinique médicale populaire

Amir Khadir à la rescousse

L’ancien politicien et médecin Amir Khadir dit comprendre ses confrères déjà surchargés d’être réticents à aller offrir du temps à la polyclinique, ne serait-ce que temporairement pour dépanner. Il y a, selon lui, une lourdeur administrative et même parfois judiciaire à traiter ce type de dossiers, qui se retrouvent devant les tribunaux administratifs du Québec.

En plus, dit le Dr Khadir, les médecins qui s’occupent de ces cas sont moins bien payés, car « l’examen de ces dossiers demande une étude approfondie qui est contraire à la logique du paiement à l’acte qui est actuellement dans le système ». Même si Québec offre une prime de 30 % aux médecins qui traitent des dossiers de la SAAQ ou de la CNESST, cela ne suffit pas à compenser la lourdeur de la tâche, dit-il.

Bleu Orange Enjoy Buriti et garçon Tongs AMAZONAS
La Clinique médicale populaire a été fondée en 1967 par le Dr Benoit Deshaies, le père de l’actuelle propriétaire. Photo : Radio-Canada / René Saint-Louis

Amir Khadir invite les jeunes médecins qui ont une pratique axée sur le social à venir dépanner la polyclinique, le temps qu’elle se trouve un médecin. « Rarement ai-je eu le sentiment d’être aussi utile que lorsque j’ai pu défendre des travailleurs, dans des cas d’amiantose par exemple », indique-t-il.

« Facteurs d’attractivité »

Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal reconnaît qu’il y a une pénurie de médecins dans la métropole. Le docteur François Loubert, chef du Département régional de médecine générale du CIUSSS, souligne que toutes les cliniques du secteur accueilleraient avec plaisir la présence de nouveaux médecins. D’où l’importance, ajoute-t-il, d’être des milieux de travail attrayants.

Dans les facteurs d’attractivité, d’être une clinique informatisée qui fonctionne avec un dossier médical informatisé, ça compte pour beaucoup. Le fait d’être un milieu qui est GMF, donc un Groupe de médecine de famille, ça permet aux médecins de travailler en interdisciplinarité avec d’autres professionnels. Les milieux qui ne sont pas GMF, qui ne sont pas informatisés, c’est sûr qu’ils ne partent pas avec un avantage.

Dr François Loubert, chef du Département régional de médecine générale du CIUSSS
Dr François Loubert, chef du Département régional de médecine générale au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. Photo : Radio-Canada

La Polyclinique médicale populaire n’est pas un GMF, mais cela a aussi des avantages, selon la directrice de l’établissement, puisque les heures d’ouverture sont limitées aux jours de semaine, de 8 h à 17 h. Pour ce qui est de l’informatisation des dossiers, Lise-Anne Deshaies reconnaît que la clinique n’y est pas encore. Le médecin parti à la retraite en février fonctionnait encore avec des dossiers papier, mais la clinique est prête à prendre le virage informatique.

« KinLogix, MEDFAR ou Purkinje, j’attends d’avoir un nouveau médecin pour que ce soit lui qui choisisse la plateforme informatique qui lui convienne », dit la propriétaire.

Post Views: 29
Sandale GAIA FOR MZ PETITE MADE qytcZ10

Trending

Myria D GEOX D D Myria Baskets Baskets GEOX GEOX Baskets Cwx6ttq